PropertyValue
rdfs:label
  • Comment rester vierge après le mariage (pour les hommes)
rdfs:comment
  • Rester vierge avant le mariage constitue l'un des grands dilemmes de notre ère, paradoxalement à cause de l'immense trivialité de sa solution : précipiter le mariage pour plus vite copuler. Au contraire, selon le jugement de l'auteur de cet article, c'est rester vierge après le mariage qui oppose le plus d'adversité, d'abord parce qu'on se marie en première instance pour passer à l'acte, ensuite parce que les prohibitions morales sont tombées, encourageant enfin la tolérance du coït en pleine menstruation. En un mot, vous voulez pouvoir déclamer sans sourciller :
dcterms:subject
dbkwik:desencyclopedie/property/wikiPageUsesTemplate
abstract
  • Rester vierge avant le mariage constitue l'un des grands dilemmes de notre ère, paradoxalement à cause de l'immense trivialité de sa solution : précipiter le mariage pour plus vite copuler. Au contraire, selon le jugement de l'auteur de cet article, c'est rester vierge après le mariage qui oppose le plus d'adversité, d'abord parce qu'on se marie en première instance pour passer à l'acte, ensuite parce que les prohibitions morales sont tombées, encourageant enfin la tolérance du coït en pleine menstruation. Néanmoins en certains cas exceptionnels vous devez vous dédire de votre pieux vœu de déflorage, dont ceux-ci, implacables : * La perspective de la fécondation in vitro ne vous excite pas vraiment. * Une main de velours dans un gant de fer non plus. * Vous êtes impuissant à éjaculer sans érection. * Votre vocation de non-médecin vous découragerait de bander les plaies. Ou vous honorez une interprétation littérale de la romance éternelle (vous lui avez notamment offert un pot aux roses à la Saint Valentin). Ou vous êtes trop beau pour elle. Ou plus vraisemblablement vous appartenez à l'un de ces cas désespérés : * Vous avez épousé une merveilleuse serpillère et malheureusement vous sauriez vous en passer (au sens figuré). * Vous avez épousé Hortense Fiquet, veuve survivante de Paul Cézanne et surnommée "La Boule" de son vivant, et vous anticipez plus sa mort que son accord pour en épouser une autre, tout comme Cézanne avait attendu la mort de son père pour annoncer ses épousailles avec l'épouvantail. * Vous vous êtes fourvoyé en épousant Jeanne d'Arc plutôt que son armure au coefficient de rigidité largement inférieur. * Vous êtes magicien, et vous craignez qu'en bandant devant elle vous ne la fassiez disparaître. * Vous avez raté votre vie et la virginité est le seul bien qui vous reste. En un mot, vous voulez pouvoir déclamer sans sourciller : L'idée sous-jacente est que vous ne voulez PAS endommager vos relations conjugales pour des raisons d'amitié en droite provenance du cœur (c'est-à-dire de brutale fiscalité).