PropertyValue
rdfs:label
  • Don Quichotte Doflamingo/Personnalité et Relations
rdfs:comment
  • Doflamingo est un des personnages les plus complexes de One Piece. Son attitude, son look extravagant et sa puissance le rendent totalement inclassable. Dans un premier temps, il semble avoir un côté effronté et cynique qui le pousse à être continuellement en train de s'amuser et de se moquer de tout (y compris des situations les plus dramatiques). Théâtral et volubile, il aime attirer l'attention sur lui et s'exprime dans un langage très éloquent. Il se met souvent en scène de façon remarquée, en faisant de grands gestes ou en s'asseyant de manière incongrue, comme sur le dos d'une chaise, en plein milieu d'une table ou encore au sommet d'un tas de cadavres !
dcterms:subject
dbkwik:fr.onepiece/property/wikiPageUsesTemplate
abstract
  • Doflamingo est un des personnages les plus complexes de One Piece. Son attitude, son look extravagant et sa puissance le rendent totalement inclassable. Dans un premier temps, il semble avoir un côté effronté et cynique qui le pousse à être continuellement en train de s'amuser et de se moquer de tout (y compris des situations les plus dramatiques). Théâtral et volubile, il aime attirer l'attention sur lui et s'exprime dans un langage très éloquent. Il se met souvent en scène de façon remarquée, en faisant de grands gestes ou en s'asseyant de manière incongrue, comme sur le dos d'une chaise, en plein milieu d'une table ou encore au sommet d'un tas de cadavres ! On constate assez vite qu'il est impulsif et instable (deux points de la psychopathie), sachant aussi faire preuve d'un grand sérieux (notamment face à l'imprévu). On le voit souvent passer d'un état d'humeur à un autre et ses colères sont redoutables. Il aime aussi s'exprimer sur un ton très sarcastique, comme lorsqu'il évoque son passé ou se moque de la loyauté aveugle de ses subordonnés. Sauf à de rares occasions, il est constamment vu en train de sourire à pleines dents ou de rire à gorge déployée (d'où son pseudonyme: "Joker"). thumb|250px|Doflamingo expliquant sa vision de l'autorité de la MarineIl éprouve un mépris total pour toute forme d'autorité, et semble plus ou moins traité avec égard au vu de sa puissance; comme il le dit lui-même à son employeur à Marie-Joie, il n'est dans aucun camp précis et ne sert les intérêts du Gouvernement que parce que ça l'amuse ou l'excite. Dans cette optique, on le verra délaisser ou se désintéresser de ce qui précédemment l'amusait ou le tentait (comme par exemple, ses activités dans le commerce d'esclaves, sous prétexte que ce n'est "plus à la mode"). Sa rhétorique quant à l'univers de One Piece, dévoilée dans le chapitre 556, révèle un être méprisable, mais avec un raisonnement précis et perspicace, insinuant notamment que la guerre à Marineford fera naître une justice uniquement régie par celui qui se tient au dessus de tout le monde et précédera la Nouvelle Ère qu'il attend avec impatience, où seuls les plus forts sont supposés survivre. Même après l'ellipse de deux ans, son objectif et ses véritables intentions demeurent assez obscurs. On sait seulement qu'il compte imposer au monde entier sa marque de fabrique, le "SMILE". Bien que les rêves ou le One Piece ne semblent guère l'intéresser, il ne refuserait pas l'éventualité de devenir le Roi des Pirates. thumb|250px|La colère de DoflamingoTotalement confiant et sûr de lui, Doflamingo se repose sur son business et semble ne craindre personne, pas même les Dragons Célestes qu'il a osé attaquer indirectement (en détournant le navire de richesses qui leur étaient destinées) ou encore le Gouvernement Mondial qu'il a menacé afin d'obtenir le statut de Grand Corsaire. Cette assurance s'estompe après l'ellipse. On apprend en effet qu'il dépend de l'un des Quatre Empereurs, Kaido aux Cent Bêtes, dont il est le fournisseur en Zoan Smile. Lorsque Trafalgar Law évoque le nom de ce dernier, Doflamingo tremble. C'est alors la première fois qu'on le voit perdre son sang-froid, puisqu'il devient fou de rage après que son ennemi lui ait fait du chantage.250px|thumb|Réaction de Doflamingo suite à l'évocation de Kaido Néanmoins, Doflamingo sait également faire preuve de calcul et de fourberie: l'Arc Dressrosa révèle en effet un stratège hors-pair, ayant toujours un coup d'avance face à ses adversaires et sachant retourner la situation à son avantage en toutes circonstances. Ainsi, il n'a pas hésité à duper le monde entier ainsi que la Marine pour faire croire à l'alliance formée entre Luffy et Law qu'il avait abandonné son titre de Shichibukai pour piéger ces derniers. De même, lorsque la situation à Dressrosa est devenue chaotique suite à la défaite de Sugar, il est parvenu habilement à précipiter la population entière de l'Île dans un jeu de chasse à l'homme et de survie mortel afin de se débarrasser de ses ennemis. C'est également un être impitoyable, d'une cruauté sans égale. Il ne fait preuve d'aucun scrupule et prend un plaisir sadique à s'amuser avec ses ennemis (il prendra le contrôle du commandant Atmos, forçant ce dernier à massacrer ses propres hommes pendant la guerre de Marineford et fera de même avec le Roi Riku à Dressrosa) ou à les mutiler sauvagement (dans sa colère, il s'en prend aveuglément à Smoker et ses hommes au Chapitre 698). Il arrive même qu'il agisse par caprice ou simple envie de se défouler (on le voit en effet utiliser ses pouvoirs sur deux officiers de la Marine lors de la réunion à Marie-Joie juste parce qu'il s'ennuyait). On peut constater que dans son enfance, il était déjà d'une grande cruauté et avait une mentalité à celle des Dragons Célestes. En effet, il considérait déjà la plupart des gens comme inférieurs et n'a pas hésité à tuer son propre père juste pour récupérer son statut. thumb|200px|Doflamingo tranchant un subordonné trop faibleIl montre rarement de la compassion pour ceux qu'il considère comme faibles ou inutiles, même quand il s'agit de ses propres hommes. Le châtiment de Bellamy en est le plus terrible exemple ; en effet, parce que celui-ci aura essuyé une défaite contre Luffy, il n'hésitera pas à prendre le contrôle de son coéquipier Sarquiss et regardera son ancien subordonné se faire déchiqueter avant de lui lancer "Je n'ai pas besoin de faibles dans ton genre !". Cependant, malgré sa froideur et son insensibilité, Doflamingo possède également un côté humain ; il partage des liens très spéciaux avec ses subordonnés les plus proches et semble porter un attachement particulier à ses camarades de longue date comme ses lieutenants (Vergo, Diamante, Pica, Trébol), Baby 5, ou même Trafalgar Law. Il se plaît à appeler ces derniers "ses petits frères et sœurs". Cet attachement prend parfois des dimensions extrêmes, comme lorsqu'il élimine successivement tous les fiancés de Baby 5 en rasant leur ville respective à chaque fois afin de "protéger" cette dernière de sa tendance à accepter tout ce qu'on lui demande. On l'a vu également très énervé quand Trafalgar Law a pris en otage Jora sur le pont de Green Bit. On peut dire que son équipage constitue la seule chose à laquelle il tient réellement et il considère les membres de celui-ci comme sa famille.